24 janvier 2009

ROMAN./ LES ENJAMBEES HEROIQUES

VIVRE ENSEMBLE:DE LA CONCEPTION DE DESIRE TOHOURI Supporter par indulgence, en faisant un effort sur soi-même. Telle est l’idéologie de Les enjambées héroïques de Désiré Tohouri, roman publié chez les Nei en 2003, au plus fort de la crise ivoiro-ivoirienne. Ce texte romanesque est la somme des témoignages de déportés ardennais vers la Vendée, des visites de fosses communes et le récit d’un ancien officier hitlérien. Une histoire passionnante et émouvante. Une amitié entre un Juif et un Chrétien. Nous sommes à la seconde guerre... [Lire la suite]
Posté par gnalehi bebey à 12:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 janvier 2009

AVIS AUX ECRIVAINS ET ECRIVAINS EN HERBE

COURS D'ECRITURE Nous sommes un groupe de spécialistes .Nous mettons nos compétences à votre disposition.Voici nos domaines de compétences:-COURS D'ECRITURERoman, nouvelle, théatre, poésieCritique d'oeuvre littéraire , d'art, et cinématographique...-CORRECTION DE MANUSCRITS -REECRITURE DE MANUSCRITS Infoline: 225 07 30 45 37 225 60 13 90 26225 07 98 97 73225 03 72 68 97 225 08 12 12 27augustegnalehi@hotmail.com
Posté par gnalehi bebey à 20:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2009

HOMMAGE DE L'UN DES PERES DES BELLES LETTRES IVOIRIENNES

AMON D'ABY, UN BAOBAB S'EST COUCHEAmon Koutouan (François Joseph Amon d’Aby) né vers 1913 est mort le mercredi 10 janvier 2007. L’homme n’a vécu officiellement que 94 ans sur la terre. Mais de son vivant, il clamait qu’il était plus âgé que Félix Houphouet-Boigny, premier président de la Côte d’Ivoire, lui, né vers 1905. Conscience critique de la société ivoirienne, Amon d’Aby a laissé à la postérité des œuvres d’une immense richesse. Amon Koutouan tout comme Bernard Dadié est un grand pionnier de la littérature ivoirienne... [Lire la suite]
Posté par gnalehi bebey à 21:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 janvier 2009

AIMER ET FAIRE AIMER LE LIVRE

DE LA PROMOTION DU LIVRE Aimer et faire aimer le livre. Renforcer et moderniser les réseaux de bibliothèques publiques voire privées et les libraires pour la production d'oeuvres de qualité et d'accompagner une promotion adéquate. Former les acteurs de la chaîne du livre. Tel devrait être l'enjeu capital pour les pouvoirs publics ivoiriens.Malheureusement, les tenants du pouvoir sont encore plus hésitants; car les fonds qui devraient être alloués aux éditeurs sont renvoyés aux calendes grecques. Le salon international du livre... [Lire la suite]
Posté par gnalehi bebey à 21:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
28 décembre 2008

Crise ivoirienne à travers des livres du terroir: Littérature engagée ou exutoire ?

DE LA FOLIE DES ANGES A L'IDEOLOGIE DE LA VICTIMISATION(Le Front 27/08/2005)AUGUSTE GNALEHI,critique littéraireCela fait trois ans que dure la crise armée, déclenchée le 19 septembre 2002. Et déjà des auteurs ivoiriens, et non des moindres, à travers des livres à vertu aussi explicatifs que thérapeutiques tracent des sillons d’une littérature tantôt engagée, tantôt exutoire. Une littérature dépassant les cris subversifs et les sarcasmes des pamphlétaires pour se constituer en un véritable langage significatif.Vouloir parler,... [Lire la suite]
Posté par gnalehi bebey à 21:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 décembre 2008

ROMAN./ L'OPPOSANT HISTORIQUE

LA SONATE MACHIAVELIQUE D'ANDRE SILVER KONANLe Front samedi 7 juillet 2007 AUGUSTE GANLEHI CRITIQUE LITTERAIREAnnoncée tambour battant, l’œuvre d’André Silver Konan, après lecture nous a laissé sur notre faim. Ce recueil de trois nouvelles, publié par Le Nouveau Réveil, organe proche du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), n’est qu’une sonate machiavélique où s’orchestrent toutes sortes de contradictions et d’ambiguïtés...L’opposant historique. Tel est le titre du recueil de nouvelles d’André Silver Konan,... [Lire la suite]
Posté par gnalehi bebey à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2008

MUSIQUE URBAINE./GARBA 50

La galère ivoirienne en rap AUGUSTE GNALEHI, critique littéraire L'indignation ! Tel est le sentiment qui semble avoir inspiré un réquisitoire aux rappeurs Oli et Sooh, venus de Yopougon ''Sicobois'', un ghetto de la capitale économique ivoirienne, Abidjan. Ils y exposent les conditions dans lesquelles l'Ivoirien lambda et par ricochet l'Africain vivotent. Garba 50, c'est une catharsis. C'est aussi 15 titres, tous croustillants. Toute une allégorie !La pochette. Un gribouillis d'un pan de mur dégradé où est écrit Garba 50. De ce... [Lire la suite]
Posté par gnalehi bebey à 19:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 décembre 2008

OUVRAGE DE REFERENCE./ Management des services publics : retour d’expérience … des raisons d’espérer.

Management des services publics : la vision de Charles Koffi Diby Avec allégresse, le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Charles Koffi Diby mobilise toute son expérience professionnelle pour la théoriser à travers un ouvrage de référence édité par Nei/Ceda : Management des services publics : retour d’expérience … des raisons d’espérer. Et ce, en vue de jeter un regard critique sur l’administration publique ivoirienne, pour apporter des solutions idoines.De l’expérience à la théorisation.Soucieux de résoudre... [Lire la suite]
Posté par gnalehi bebey à 18:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
25 décembre 2008

BREVES NOTES

LA LITTERATURE MAROCAINE Auguste Gnalehi, critique littéraireaugustegnalehi@hotmail.com Introduction Etat islamique du Maghreb, le Maroc –monarchie constitutionnelle- est limité à l’Est et au Sud-est par l’Algérie, au Sud par la Mauritanie, à l’Ouest par l’océan atlantique, au Nord par la mer méditerranée. 710800 km² de superficie, le peuplement du Maroc se répartie en trois grands groupes linguistiques. Les Arabes (70%), les Berbères et les Harratines ; ces derniers sont les descendants d’anciens esclaves. Notons qu’une... [Lire la suite]
Posté par gnalehi bebey à 10:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 décembre 2008

FATOU KEITA./ Y EL ALBA LLEGO

Entrevista a la escritora Fatou Kéïta a propósito de su última novela ''Y el alba llegó''Fatou Kéïta, universitaria, escritora, en esta entrevista denuncia las leyes injustas y cínicas que infantilizan a la mujer. Feminista, echa una mirada crítica al comportamiento de algunos hombres...Traducido por Rosa Delia González Santana De Auguste Gnaléhi en Le Front, nº: 1362 , Costa de Marfil- 18 de noviembre de 2006.¡Qué aberración! La inferioridad de la mujer se ha institucionalizadoPara ella, su última novela Y el alba llegó,... [Lire la suite]
Posté par gnalehi bebey à 10:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]